Now is the month of maying

Œuvre de Thomas Morley

Partitions pdf : Morley-month_of_maying_4V_mscz.pdf, Morley-Now_is_the_month_of_Maying.pdf
Partitions mscz : Morley-month_of_maying_4V.mscz, Morley-Now_is_the_month_of_maying.mscz
Partitions mxl : Morley-month_of_maying_4V.xml
Prononciation (Doumé) :

Enregistrement (The King’s Singers) :

Enregistrement (John Rutter & the Cambridge Singers) :

Enregistrement (La main harmonique) :

Traduction :

Now is the month of maying,
When merry lads are playing,
Fa la la la la la la,
Each with his bonny lass,
Upon the greeny grass,
Fa la la la la la la.
The Spring, clad all in gladness,
Doth laugh at Winter’s sadness,
Fa la la la la la la,
And to the bagpipe’s sound,
The nymphs tread out their ground,
Fa la la la la la la.
Fie then! why sit we musing,
Youth’s sweet delight refusing?
Fa la la la la la la.
Say, dainty nymphs, and speak,
Shall we play at barley-break?
Fa la la la la la la.
C’est maintenant le mois de mai,
Quand les joyeux garçons jouent,
Fa la la la la la la,
Chacun avec sa jolie fille,
Sur l’herbe verte,
Fa la la la la la la.
Le printemps, tout de joie vêtu,
Se rit de la tristesse d’ Hiver,
Fa la la la la la la,
Et au son de la cornemuse,
Les nymphes foulent le sol,
Fa la la la la la la.
Fi alors ! pourquoi s’asseoir, nous rêvions,
Le doux délice de la jeunesse se refuse-t-il ?
Fa la la la la la la.
Dites, jolies nymphes, parlez,
Allons-nous jouer à barley-break?
Fa la la la la la la.

Barley-Break est un ancien jeu campagnard anglais fréquemment mentionné par les poètes des 17e et 18e siècles. Il était joué par trois couples chacun cantonné dans trois vastes carrés contigus. Le couple occupant le carré médian, appelé enfer ou prison, s’efforçait d’attraper les deux autres qui, lorsqu’ils étaient poursuivis, pouvaient se séparer pour éviter d’être attrapés. Si l’un d’eux était rattrapé, lui et son compagnon étaient condamnés à l’enfer. De ce jeu est tirée l’expression « le dernier couple en enfer », souvent utilisée dans les pièces anciennes.
Son utilisation dans la littérature a généralement des connotations sexuelles. L’exemple le plus connu est dans la pièce The Changeling de Thomas Middleton et William Rowley , dans laquelle un adultère dit à son cocu « Je me suis accouplé avec ta compagne au Barley-Break; maintenant nous sommes laissés en enfer ». L’utilisation de l’expression dans le madrigal Now Is the Month of Maying de Thomas Morley signifie probablement quelque chose de similaire à l’expression « rouler dans le foin ».